Dans ma jeunesse

Dans ma jeunesse

Albert Jacquard

Language: French

Pages: 112

ISBN: 2234071860

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Sur le ton de la confidence, après la mort de sa femme, Albert Jacquard raconte son enfance et sa jeunesse. Non pas pour le plaisir de se raconter, tout au contraire, mais parce que cette enfance et cette jeunesse sont d’une certaine façon celles d’un autre que celui que nous connaissons, l’infatigable défenseur des sans voix, le pourfendeur de la compétition, l’observateur lucide du monde. Cet « Albert Jacquard avant Albert Jacquard » nous révèle une jeunesse pendant laquelle il se tenait soigneusement à l’écart du monde, de sa rumeur, de ses drames, et même de la Guerre qui se déroulait sous ses yeux de lycéen provincial. 
Il nous raconte, de façon bouleversante, l’accident de voiture qu’il a vécu quand il avait neuf ans, dans lequel ont péri l’un de ses frères, et ses grands-parents paternels. Lui, n’a été « que » défiguré. Cette trace, il l’a portée toute sa vie, plus jamais il ne s’est reconnu dans une glace. 
Il raconte aussi ses années à Polytechnique, le carriérisme de ses camarades, son insatisfaction, puis ses premières années à la manufacture des Tabacs où, après s’être montré bon élève, il se montre bon ingénieur mais piètre citoyen – à ses yeux d’aujourd’hui. Puis le départ aux États-Unis avec sa femme et ses fils, le retour à Paris et, par hasard, dit-il, la rencontre avec le militantisme. 
C’est quand Albert Jacquard devient le célèbre Albert Jacquard que ce livre s’achève.

Pot Shards: Fragments of a Life Lived in CIA, the White House, and the Two Koreas

Countdown to Lockdown: A Hardcore Journal

So, Anyway...

Justin Bieber: Just Getting Started (100% Official)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

spermatozoïdes fournis par l’homme, soit, pour quatre enfants, huit gamètes. Ce sont eux les véritables acteurs de la série d’événements qu’est la constitution de la famille. Pour être réaliste, il est donc nécessaire de remplacer la vision du notaire par la vision du biologiste. Évidemment, on imagine plus facilement l’homme et la femme, moins facilement l’ovule et le spermatozoïde. Pourtant ce sont des êtres qui existent par eux-mêmes. Et c’est leur histoire qui importe, autant que celle des

de soixante-dix ans après, que l’un des plus actifs, l’un des plus entreprenants, nous a dit : � Vous, les deux, barrez-vous ! » Je ne savais pas au juste ce que ce mot signifiait. Mais j’avais compris que nous n’étions pas dans le coup. Les copains de mon âge savaient faire des choses que je ne savais pas faire. Je suppose que cela a dû arriver cent fois, mais c’est cette fois-là que j’ai gardée en mémoire, avec une netteté qui me surprend ! Voilà un des souvenirs qui me montre que je me classe

semblant. Je me rappelle ma surprise de constater que mes camarades, qui étaient supposés être tous de bons chrétiens, se fichaient éperdument des rites de la confession et de la communion. De toute évidence, ils n’avaient pas une vie parfaite mais cela ne les empêchait pas de communier chaque matin. On leur avait appris le mensonge en même temps que le français et les mathématiques. Cela n’a pas peu contribué à m’éloigner de la foi et de l’appartenance à une Église dont je désavouais

ne sera pas suffisante pour réussir, même si votre fils travaille beaucoup. S’il vise Polytechnique, ce ne pourra pas être cette année mais la suivante. » Je me souviens comme si c’était hier de mon sentiment en écoutant ces prévisions : � Mais pour qui me prend-il, de décider que je ne serai pas reçu ? Quel manque de confiance en moi ! » Alors, j’ai travaillé sans relâche, pour faire en quelques mois ce qu’on fait habituellement en une année. De l’aube à la nuit, je travaillais, je révisais, je

persuadé que je ne l’étais pas. Dès le premier jour, dès qu’il a fallu essayer le grand uniforme et les � chaussures cambrées à élastique » de rigueur dans les défilés, je me suis senti enfermé dans un univers artificiel très éloigné des préoccupations quotidiennes des citoyens ordinaires. Nous avions consacré deux ou trois années de notre vie à un seul objectif, avoir de meilleures notes que les autres ; avec le système des � bottes » et des classements nous devions normalement poursuivre sur la

Download sample

Download