Des nouvelles de Pickton Vale (French Edition)

Des nouvelles de Pickton Vale (French Edition)

Language: French

Pages: 0

ISBN: 2764406355

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Une jeune femme modeste, privée d'émotions, se met soudain à découvrir les rêves qui l'habitent... Un homme maladivement anxieux explore la liberté dans les souterrains d'un ghetto noir... Une icône du cinéma développe un plan machiavélique pour assurer sa popularité posthume... Des nouvelles de Pickton Vale regroupe sept histoires vives et graves, écrites dans un souffle, comme s'il fallait profiter de la vie dès maintenant, au maximum. De l'une à l'autre, on réalise que la plupart des protagonistes se connaissent. Qu'ils s'évitent. Que tous se fuient eux-mêmes, mais que le village de Pickton Vale les rattrape et leur rappelle ce qu'ils sont. Inexorablement. Trait d'union des sept nouvelles qui constituent ce recueil, Pickton Vale est le théâtre d'une transformation chez autant de personnages. Qu'on le quitte, qu'on y arrive ou qu'on en revienne, ce bled perdu est le témoin bien involontaire d'un moment charnière dans la vie de ces hommes et de ces femmes en quête de perfection. Habités par une peur irraisonnée de l'échec, ceux-ci se veulent à la fois inattaquables, irréprochables et admirables. S'ensuit une lutte contre eux-mêmes, contre les autres, contre les tempêtes de neige qui ne cessent de s'abattre et contre le petit village de Pickton Vale, cette image de l'enfance, qui les hante, qu'ils repoussent et qui les attire tout à la fois.

Néologirouettes

Au bout de l'exil, Tome 3: L'insoutenable vérité

The Dog Who Wouldn't Be

Gargoyles: Stories

Late Nights on Air

La Fille du Pasteur Cullen (La Fille du Pasteur Cullen, Tome 1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ses minutes sont comptées, elle réalisa même que le patron avait déjà pris les choses en main, un jeune homme venait justement de se présenter pour un rendez-vous, c’était donc prévu se dit-elle, tant mieux! ça ira plus vite, tandis qu’elle finissait de nettoyer les tables et de remettre les chaises en place, elle se gorgeait de la délicieuse pensée que tout allait rentrer dans l’ordre, grâce à elle l’incapable allait lever les pattes dès la fin de la journée et serait remplacé par un cuisinier

ramasser mes effets et suis allé chercher Robert, il vit dans un appartement miteux du presque centre-ville, quand j’ai vu qu’il avait fourré ses effets dans un sac en plastique, quasiment un sac-poubelle, je lui ai proposé de ranger ses choses dans ma grande valise en invoquant que ce serait plus pratique, en fait je ne pouvais imaginer qu’on me voie entrer dans un hôtel avec une telle horreur, Robert était tout sourire, nerveux, intimidé, il m’a raconté que c’était vraiment son jour de chance,

pouvait tout aussi bien habiter un village voisin et apparaître à n’importe quel moment. Dès le dernier amen entendu, elle voulut fuir le cimetière, fit ses adieux à sa tante et partit toute seule, à pied, jusque chez le notaire dont le cabinet se situait à l’autre extrémité de la ville, la démarche entravée par la neige et l’esprit accablé par l’idée d’assumer à même son salaire de réceptionniste le service religieux, le cercueil, les fleurs, la pierre tombale et les pompes funèbres, car on lui

haïssais tous à un point indescriptible, mais en même temps j’étais toujours en train de me demander s’ils n’avaient pas un peu raison. Comment savoir après tout? Il n’y avait pas moyen. Il n’y a jamais moyen. On est sûr de son coup, puis on doute mais il faut bien avancer, alors on s’accroche et on se remet à y croire mais dans le fond on doute encore... Malgré tout j’avais trop de choses à gérer pour me permettre de montrer quelque hésitation que ce soit, je pense que si les gens autour de

moment il se déplaça et s’en alla à l’autre bout du comptoir répondre à un client noir qui venait de s’asseoir, j’attendis quelques secondes, l’orchestre recommença à jouer et la chanteuse à me fixer des yeux, j’avais l’impression qu’elle cherchait simplement à me mettre mal à l’aise, je finis par croire qu’il valait mieux pour moi aller boire et manger ailleurs, mais je n’étais pas tout à fait certain si je me faisais des idées et si ce n’était pas moi qui avais imaginé ce rejet, étant toujours

Download sample

Download