Entre l'aube et le jour (Chroniques du Nouvel-Ontario, tome 2)

Entre l'aube et le jour (Chroniques du Nouvel-Ontario, tome 2)

Hélène Brodeur

Language: French

Pages: 145

ISBN: 092081476X

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Ils sont quatre jeunes gens de la première génération à naître et à grandir dans ce rude pays qu’est le Nouvel-Ontario. Ils arrivent à maturité pendant la dépression des années 30, une conjoncture économique peu propice à la réalisation de leurs rêves. Dont le plus important, de bâtir un pays. Rose-Délima, surtout, se désespère : elle aime Donald Stewart malgré tout ce qui oppose alors les Canadiens français et les Canadiens anglais. Les liens de l’amour seront-ils plus forts que le conflit des cultures?

Initialement publié en 1983 aux Quinze, puis repris par Prise de parole en 1986, ce roman historique est le deuxième tome de la trilogie Les Chroniques du Nouvel-Ontario.

Au bout de l'exil, Tome 3: L'insoutenable vérité

Entre l'aube et le jour (Chroniques du Nouvel-Ontario, tome 2)

Anne of Ingleside (Anne of Green Gables, Book 6)

Si longtemps déjà

The Dog Who Wouldn't Be

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

disait. Il s’invitait à toutes les fêtes et ne manquait jamais d’assister aux sauteries qui se tenaient régulièrement chez l’un ou l’autre des fermiers des environs. Assis dans un coin, il suivait de ses yeux brillants de fièvre les jeunes gens qui, eux, pouvaient danser sans perdre le souffle et enlacer de leurs bras robustes les jeunes filles éclatantes de santé. Rien n’échappait à son observation, comme s’il eût voulu, faute d’avoir une vie propre, vivre à travers les autres. Lorsqu’il frappa

baisse, dit Rose-Delima. Il va falloir rentrer. La rivière était devenue un couloir sombre. Seuls les arbres sur le haut de la colline reflétaient encore la lueur du soleil couchant. Donald reprit les rames et se mit à remonter le courant. Lentement, ils revinrent au quai fait de troncs d’arbres tout en devisant de projets d’avenir. Chapitre VII Ce fut Vital Larramée qui le premier apporta au village la nouvelle du déraillement du train. Il se précipita si énervé dans le magasin général

le ramener à la maison, mais il n’avait pas réussi à le faire manger ni à tirer de lui d’autres paroles que celles qu’il répétait sans cesse lorsqu’il sortait de son mutisme : � Y disent que c’est de ma faute. C’est pas de ma faute. Les rails étaient corrects quand j’sus passé. » Maintenant, Achille regardait dormir cet homme robuste qui était son fils, abandonné sur l’oreiller comme un enfant, ses grosses mains calleuses ouvertes en geste de supplication. Tout à coup, il sentit l’énorme

mathématiques et les sciences. Fille unique d’un professeur de Divinity de l’Université de Toronto qui avait été chapelain des troupes durant la guerre de 1914, Catherine avait grandi en écoutant les récits des exploits de son père en France et en avait conçu un attachement passionné pour ce pays. Son plus cher désir était de le visiter un jour et elle comptait le faire une fois obtenu son diplôme de spécialiste en français et en histoire. Malheureusement, son père était décédé subitement, la

sortit à son approche, portant ses agrès de pêche. Ensemble, ils descendirent au petit quai flottant où était amarrée la chaloupe. — Je connais justement une bonne place pour nager, dit Donald une fois qu’ils furent sur la rivière. Il rama jusqu’à un endroit où un méandre de la rivière avait creusé une baie peu profonde garnie de galets. Il tira la chaloupe et l’amarra à un arbre. Puis, il tendit la main à Rose-Delima pour l’aider à descendre. — C’est un peu moins boueux ici. Tu devrais voir

Download sample

Download