L'Indomptable (Docteure Irma, Tome 2)

L'Indomptable (Docteure Irma, Tome 2)

Pauline Gill

Language: French

Pages: 379

ISBN: 2:00347389

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Pauline Gill, passionnée d'histoire et d'écriture, excelle à faire revivre des pionnières de chez nous. Docteure Irma Tome 1 - La Louve blanche, paru en 2006 et racontant la vie d'Irma LeVasseur, chef de file des femmes médecins et pédiatres canadiennes françaises, a séduit le public par la qualité de son écriture et ses troublantes révélations. Sa suite, L'Indomptable, vous tiendra en haleine de la première à la dernière page.

Éprouvée par l'anonymat maintenu sur la fondation de son premier hôpital - l'hôpital Sainte-Justine à Montréal - la Dre Irma LeVasseur, première Canadienne française à exercer la médecine au Québec, trouvera une compensation inattendue à New York, où ses deux quêtes seront exaucées : retrouver sa mère et se consacrer à la santé des enfants. Mais nul repos pour cette femme d'audace au destin tumultueux. Les liens du sang lui réserveront les émotions les plus fortes que l'on puisse imaginer, alors que sa vie de médecin l'amènera à se dépasser sans relâche.

Belle Moral: A Natural History

Une jeune femme en guerre, Tome 3: Jacques ou les échos d'une voix

A Recipe for Bees

EspaceS (Autoportrait II)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

chroniques dans le bulletin de la société de géographie de Québec. Dans l’une d’elles, postée à Irma, il faisait l’éloge d’un homme devenu son modèle : À l’âge de soixante-douze ans, l’explorateur forestier et cartographe Joseph Bureau court la forêt comme un grand cerf. Elle n’a plus de secrets pour lui. Il est peu de gens au pays qui aient parcouru en tous sens et dans tous ses coins et recoins la province de Québec comme Bureau. Il a invariablement dressé des cartes de ses expéditions ; on

années. On manque d’institutions pour les incurables, les convalescents, les infirmes… — … de sanatoriums pour le traitement de la tuberculose, dit le Dr Paquette. — … de salles d’opération, de laboratoires de recherche, de médecins spécialisés, enchaîne Irma, partageant ses rêves quant aux soins de santé à accorder à la population canadienne-française. Un peu en retrait, les Drs Bourgeault et Birkett se sont lancés dans une discussion au ton orageux. — Cette guerre ne sera pas étrangère à la

de maïs, dont ils comptent les rangs et qu’ils mangent crus ou bouillis si la chance leur fournit du feu. Parfois, ils croquent un ou deux rangs accompagnés de viande tirée de la carcasse d’un animal. Un des spectacles à jamais incrustés dans ma mémoire est celui de cette voiturette de l’armée tirée par des chevaux et qui fut précipitée dans le vide avec ses occupants éjectés comme des brindilles ; les chevaux se retrouvèrent suspendus à l’envers dans les arbres, jusqu’à ce qu’on les libère à la

mes bureaux à l’Hôtel de France, à onze kilomètres d’ici, n’a pas été bien vu par tout mon personnel. — Pourquoi ne pas habiter sur place ? questionne Irma, un reproche dans la voix. — C’est mieux ainsi, à cause de mon titre d’officier supérieur médical des deux hôpitaux. Je ne veux pas être accusé de favoriser l’un plus que l’autre. Je me rends aux deux chaque jour. D’autre part, je trouve important de ne pas m’éloigner des autorités françaises. — À ce que je vois, la compétition entre

garçon d’une poupée. Comme s’il n’était pas destiné à avoir des enfants, lui aussi. T’as vu que Bob ne te l’aurait jamais reproché. Il se fiche de l’opinion publique et des convenances de ce genre, mon mari. Je l’envie. — Moi aussi, il me rend jalouse, riposte Irma, sûre que son amie ne considérera cet aveu qu’au premier degré. � Hélène est distraite ou elle réfléchit ? » se demande-t-elle. — Il m’arrive de ressentir de la jalousie quand je pense à toutes ces demoiselles qui passent à sa

Download sample

Download