La Tour Interdite (La Romance de Ténébreuse, Tome 11)

La Tour Interdite (La Romance de Ténébreuse, Tome 11)

Marion Zimmer Bradley

Language: French

Pages: 381

ISBN: 2266029207

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Ellemir et Callista, les sceurs jurnelles, épousent les deux vainqueurs des hommes-chats : Damon et le Terrien Andrew. C'est l'heureuse conclusion d'une aventure et le début d'une double malédiction : l'union consanguine d'Ellemir et de Damon est menacée de stérilité ; Callista, destinée à devenir Gardienne de la Tour d'Arilinn, a été si bien conditionnée qu'Andrew ne peut pas l'approcher. Damon voudrait secourir Callista ; Andrew ne refuserait pas de rendre service à Ellemir. Tous quatre sont télépathes, ce qui devrait faciliter leur entraide. Mais la règle est très stricte : on n'utilise pas les pouvoirs psi pour changer le destin, sauf dans les Tours. Cette prudence s'explique par les abus commis pendant les Ages du Chaos. S'impose-t-elle en cas de péril ou de trahison ? Damon, Ellemir, Andrew et Callista défient la coutume, lancent dans le Surmonde une croisade pour la liberté et, unissant leurs esprits, bâtissent leur propre Tour, où l'antique tradition n'a plus cours. Qu'en dira Dame Leonie, la Gardienne d'Arilinn ?

In My Father's House

Project Pope

The Voyage

Bronze Summer (Northland Trilogy, Book 2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

retomba, comme sous une douche glacée. Il ne s’était jamais senti si nu, si exposé, de sa vie. Oh, zut, il se conduisait en imbécile. N’était-ce pas logique ? Mais la logique n’avait aucune part à ses sentiments. Ellemir était tiède, familière, réconfortante. — Qu’est-ce qu’il y a, Andrew ? Ce qu’il y avait, nom d’un chien, c’était Callista ! Il supposa que, pour certains, ce serait particulièrement excitant. Ellemir suivit ses pensées, qui associaient cette situation à une exhibition

écourter sa formation de fils Comyn : les années passées dans le corps des cadets et les Gardes, le temps passé à Armida s’il en avait les capacités. Lui et Andrew feraient de leur mieux pour remplacer ses fils auprès du Seigneur Alton vieillissant, mais, malgré leur bonne volonté, ils n’étaient pas des Alton, élevés dans les traditions des Lanart d’Armida. Quoi qu’il arrivât, c’était la fin d’une ère. Callista s’approcha d’Andrew qui observait les fresques. Elles étaient très anciennes, peintes

voulant pas travailler avec le jeune homme ? L’intimité qui régnait dans les cercles des Tours était un lien beaucoup plus étroit qu’entre des parents et même entre des amants, et la moindre dissonance émotionnelle pouvait devenir une torture. Damon savait que Dezi était parfois abrasif – il était jeune, susceptible, s’offensait facilement – alors, il était peut-être arrivé au mauvais moment, tout simplement, dans un groupe déjà si intime qu’ils avaient été incapables d’y intégrer un étranger, et

psychologiques, comment pouvaient-elles avoir un effet physiologique ? Pourtant, il savait que Damon avait raison : Callista se mourait. Frissonnant d’épouvante, il réalisa qu’elle ne remuait même plus la tête sur l’oreiller, quoiqu’elle continuât à les suivre des yeux. — Damon, jure-moi qu’après tu trouveras le moyen de… de me ramener à un état normal… — Je te le jure, breda. Damon avait parlé d’une voix aussi ferme que sa main était sûre, mais Andrew vit qu’il se maîtrisait avec peine.

part non plus. La seule chose qu’elle pouvait faire, c’était de vivre au jour le jour du mieux possible, de recouvrer la santé, confiante en la promesse de Damon. Andrew l’aimait et la désirait toujours, quoique, se dit-elle avec un détachement clinique dont elle ignorait que c’était de l’amertume, quoiqu’elle ne comprît pas pourquoi. Mais là aussi, pourquoi s’attarder sur quelque chose qu’ils ne pouvaient pas encore partager ? Résolument, elle se leva et alla prendre un bain. Elle enfila une

Download sample

Download