L'avant-dernier des hommes: Theatre (French Edition)

L'avant-dernier des hommes: Theatre (French Edition)

Language: French

Pages: 0

ISBN: 2867445655

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Troilus and Cressida

The Sonnets (The Complete Shakespeare Translated by Liang Shiqiu, Book 40) (Bilingual Edition)

Writing the Short Film (3rd Edition)

Writing the Short Film (3rd Edition)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mettais des inscriptions en phrases vite faites, non pour entendre le bruit de ma pensée dans son cerveau mais le chant du couteau. Il écrit dans l’air quelque chose d’aussitôt effacé. Suis-je l’homme né de paroles menées ici uniquement à travers les mots jusqu’à moi ? Il meurt et il remeurt. Écoutez les chansons de la preuve par dèf : � Si le monde est en route, je l’attends. Univers en déroute, c’est pourtant. Si j’y suis, ou le fuis : c’est ici. Toi langage, meurs ici en mangeage

choses dites : celles qui passent en se taisant, ou au contraire celles qui sont au monde sans porter mot. � Le monde commence par une redite », disait ma sœur soutenant le contraire jusqu’à prétendre un lundi m’avoir subrepticement désigné in petto non comme son frère d’adoption véridique mais comme l’un des porcs ornant le mardi préféré de l’homme – dont le lendemain catafalque en temps voulu irait rendre à la terre mercredi toute la terre ! et sa raison à la nuit ! et sa chanson jeudi face à

sept cent nonante en tout, y compris les treize retours. Ainsi allaient les mots qui vont : didivisant et se disant subitement devant moi comme des paysages non vus. Ainsi parla-je. Avant de rien, j’ai été attendu par quelqu’un. Avant mon rien, j’ai été repéré par plus d’un. Mangez ceci, mangez cela ; objets du monde, désignez-moi ! Ces objets tristes n’ont rien à dire sauf qu’il leur manque que la parole. Il les prend. Je cherchais des choses interdites. Enfin je fis venir mon langage et lui

mille sept cent quarante-sept ans parmi ces détails, survivra-t-il à son corps ? Il met ses mains au sol. L’homme va de l’avant pour voir plus loin, mais marche arrière sans voir qui vient : quand il se baisse, c’est dans son pantalon probablement – en se relevant, c’est au contraire exactement. Je suis un homme qui entre en deux êtres à la fois, avec double jambe dans ses pantalons présents ; je ne suis pas Jean qui est entré dans l’homme qui n’a pas parlé mais c’est mon animal-arrière qui en

Jean-allant-au-tout-venant, en Jean-le-tout-blanc respirant. Spirant plus qu’à petit mais désormais respiré de plus en plus comme un monde mis dans un jour sans le connaître. Ou comme un monde maintenu en face du monde d’en face comme un aut’monde qui respirerait sans être au monde en face de lui. Et le lendemain d’un lâche vendredi de songes, voici mon frère Caïn. Qu’est-ce que tu fis ? – Je me détruisis pensée à coups de cerveau. Il parle jusqu’à être un objet. J’ai parlé jusqu’à ce que les

Download sample

Download