Le Symbolisme

Le Symbolisme

Language: French

Pages: 230

ISBN: B00KHLP30O

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Entre 1880 et les premières années du XXe siècle, le Symbolisme voit le jour en France et en Europe. Les symbolistes, fascinés par les mythologies anciennes, tentent d’échapper au règne de la pensée rationaliste imposée par la science. Souhaitant dépasser le monde du visible et du sensible pour atteindre le monde de la pensée pure, ils flirtent constamment avec les limites de l’inconscient.
Les Français Gustave Moreau et Odilon Redon, les Belges Fernand Khnopff et Félicien Rops, les Anglais Burne-Jones et Dante Gabriel Rossetti et enfin le Hollandais Jan Toorop sont les artistes les plus représentatifs de ce courant.

Beauty

The Complete Notebooks of Leonardo Da Vinci, Volume 1

Christ of the Coal Yards: A Critical Biography of Vincent van Gogh

Who Was Pablo Picasso?

Philip Guston: The Studio (One Work Series)

Robert Rauschenberg's Queer Modernism: Decoration, Theatricality and Camp in the Combines, 1953--59

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et Paris, puis plus tard à Rome. Alors que l’art allemand négligeait la façon de représenter au profit du sujet, ces voyages offrent à Böcklin une nouvelle vision de la peinture dans laquelle l’artiste se reconnaît pleinement. En Italie, il copie les anciens maîtres et développe son génie si particulier. Dans les campagnes romaines, il puise l’inspiration de ses nombreux paysages, grandioses et tristes à la fois, desquels une profonde mélancolie s’évade à chaque regard. Peintre classique dans son

protestant à l’âge de dix ans, il se convertit au catholicisme et articule dès lors son Œuvre autour de sa foi. Ses ouvrages se font ainsi plus religieux et mystiques. Par la suite, le peintre épure ses lignes et son style se simplifie. Il meurt à La Haye en 1928. Jusqu’à la fracture du siècle, le travail de Toorop comble de façon remarquable le fossé creusé entre le symbolisme et l’Art nouveau. Par son décalage, il est un des plus brillants représentants de ces mouvements, et les différentes

p.431. 5. Ibid., p.426. 6. Remy de Gourmont, Le Livre des masques, Tomsk, 1996, p.6. 7. Ibid., p.17. 8. Ibid., p.13. 9. Ibid. 10. The Poetry of French Symbolism, p.438. 11. Ibid., p.441. 12. Remy de Gourmont, Le Livre des masques, Tomsk, 1996, p.12. 13. L’idéisme est une conception de la pensée et de la connaissance qui s’oppose à la notion de réalisme. Selon le réalisme, en ayant des pensées, l’esprit pense aux objets auxquels ces pensées se réfèrent. En ayant des perceptions, l’esprit

tendances littéraires. En effet, la littérature demeure le domaine où les réactions se révèlent toujours les plus rapides face aux changements de l’environnement social. Dans une société, la formation de l’idéologie revient toujours à la littérature. Or, la peinture est liée à la littérature, et plus étroitement encore depuis la Renaissance. Ainsi, la littérature constitue la base qui sert à l’apparition des nouvelles tendances dans les arts plastiques. A la fin du siècle, l’intérêt pour la

logique scientifique mais d’intuition, de Paul Gauguin, La Vision du sermon (Jacob et l’ange), 1888. Huile sur toile, 72,2 x 91 cm. National Gallery of Scotland, Edimbourg. 25 Vassily Kandinsky, Nuit de Lune, 1907. Gravure sur bois et aquarelle, 20,8 x 18,6 cm. Galerie Tretiakov, Moscou. 26 Kasimir Malévitch, Chênes et dryades, vers 1908. Aquarelle et gouache sur papier, 21 x 28 cm. Collection privée. 27 Odilon Redon, Femme voilée, vers 1895-1899. Pastel, 47,5 x 32 cm. Kröller-Müller

Download sample

Download