LectureS (Autoportrait X)

LectureS (Autoportrait X)

Herménégilde Chiasson

Language: French

Pages: 32

ISBN: 2:00357544

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


1 Une simplicité admirable. C’est le titre d’un livre que je n’ai jamais lu, car les choses simples ne se disent pas. On les considère comme telles, les dire serait en trahir le secret ou en banaliser la présence, car nous savons tous que l’eau est eau, que le bleu est bleu, que le temps est temps et que l’amour est cette énigme obsédante qui n’a jamais fini de chercher sa solution. L’échec de nos vies viendrait-il du fait que nous n’ayons pas su traduire l’évidence, que nous continuons de tout déformer par le langage et la mémoire ? Mais qu’y a-t-il d’autre pour passer le temps et nous donner l’illusion que nous avons conjuré le sort ?

«LectureS» est le dixième d’une série de douze ouvrages intitulée «Autoportrait», publiés au rythme d’un par mois en 2014. Chaque ouvrage répond à une consigne singulière et son titre débute par une lettre du prénom de l’auteur.

De ce projet inusité, l’auteur dit «[…] l’armature du texte était de prendre mon nom, qui a douze lettres, de le décomposer sur douze mois. Douze, c’est un chiffre mystique aussi […].»

Fall

A Rhinestone Button

The Healer

Emancipation Day

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

univers5, qui puisse écarter les visions6, et c’est pourquoi toute prière allait là7. Alain8, Système des beaux-arts9, Gallimard, collection Idées, p. 277. 1 Ce qui signifie l’idée complète, savoir qu’on n’y peut rien et qu’on obéit et qu’on attend autre chose et qu’on se dit à la longue que ce n’est pas la façon qui compte mais bien cette sorte de constat hypothétique irréfutable. 2 C’est un verbe à l’infinitif, rêvant dans son désir de se dépasser à mesure qu’on l’invente, qui s’écrit, qui

l’amortit définitivement. Bien sûr, il y a le sens, sans quoi toute cette beauté serait perdue. 5b La maison est revenue. Comme si on reprenait possession de son être. Les psychologues américains ont mis au point un test qui a pour nom HTP (House, Tree, Person), qui permet d’évaluer l’état et l’équilibre psychique des enfants. La maison étant ici synonyme de l’être, son équilibre intérieur-extérieur. 5c J’ai reconnu la vie. Il paraît que les gens qui passent près de la mort voient le monde

bâton à la main, il suçaient de toutes leurs forces et la fumée blanche se répandait comme un lait bienfaisant dans leurs alvéoles et le sperme pouvait bien attendre son heure. On achevait un millénaire, on en commençait un autre et plusieurs étaient d’avis que la vie n’était qu’un aspect insignifiant de l’extase. Le reste aussi pouvait bien attendre. 3 La cigarette provoquait surtout des malaises dans ces arabesques qui montaient au plafond pour se perdre en figures indéchiffrables sur ces corps

tendus d’inquiétude qui se la partageaient comme un rituel. Mais tout ça, c’était autrefois, et maintenant la vie valait-elle seulement la peine d’un prolongement aussi obsessionnel? Quand chacun sait que tout finit par nuire. La vie était devenue un capital vide à conserver dans une voûte sous haute surveillance. 4 L’espérance de vie devenait le seul espoir permis. Quand on sait que la science nous informe d’heure en heure, que la population augmente, que la terre surchauffe. Pourvu que le sang

objets, oubliés dans un manteau que je n’ai pas porté depuis longtemps. 5 Je ne bois plus de thé alors qu’autrefois je ne pouvais commencer ma journée sans son goût velouté, mélangé à du lait aussi blanc que la porcelaine. 6 La montagne dont on me parle est rouge et l’on me presse de m’y rendre pour en admirer le feuillage, car l’hiver approche et les oiseaux s’en iront. 7 Le temps passe. Je reste au lit à lire ce livre qui ne changera rien. Ces histoires d’une femme écartelée entre amant et

Download sample

Download