Les bourgeois de Minerve: Roman (French Edition)

Les bourgeois de Minerve: Roman (French Edition)

Maryse Rouy

Language: French

Pages: 314

ISBN: 2890379671

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Minerve, XIIIe siècle : la solidarité triomphe contre l’intégrisme religieux et l’intolérance idéologique. Un thriller médiéval pour mieux comprendre notre monde moderne et ses querelles fratricides. Avant que le cadavre du dominicain assassiné ne soit retrouvé à quelques pas de l’enceinte de la cathédrale, Minerve, petite ville languedocienne vivait des jours tranquilles en ce début de XIIIe siècle. Et pourtant y cohabitaient deux allégeances chrétiennes radicalement opposées, les catholiques et les parfaits ou bons hommes, ces cathares considérés comme hérétiques par l’Église officielle. La croisade fratricide des albigeois qui a semé la terreur sur tout le territoire semblait bien avoir épargné ce petit bourg. Mais l’arrivée de l’inquisiteur, suspicieux, accusateur et menaçant, mandaté par l’évêque, allait bouleverser la paisible routine minervoise. Cependant, malgré tous ses efforts pour découvrir les secrets du bourg en dressant les gens les uns contre les autres, il se heurtera à un monde où la solidarité prime tout, même la foi. Tout en poursuivant sa rigoureuse prospection de l’univers médiéval, Maryse Rouy nous offre ici, sous la forme du thriller, un roman d’une étonnante actualité. Le paradoxe minervois ne sera pas sans évoquer certaines situations politiques actuelles : l’Irlande, la Bosnie, la Palestine... Voici un livre d’un humanisme juste, sans complaisance, sans triomphalisme, non plus que sans « solution globale ».

Confidences en trompe-l'œil

Born Naked: The Early Adventures of the Author of Never Cry Wolf

Otherwise

Elephant Winter

Solstices

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tros por la Traduccíon, 2006. Les Jardins d’Auralie, Québec Amérique, 2005. Mary l’Irlandaise, Québec Amérique, 2001, compact, 2004. Au Nom de Compostelle, Québec Amérique, 2003, compact, 2011. Prix Saint-Pacôme du roman policier Les Bourgeois de Minerve, Québec Amérique, 1999. Azalaïs ou la Vie courtoise, Québec Amérique, 1995, compact, 2002. Guilhèm ou les Enfances d’un chevalier, Québec Amérique, 1997. Jeunesse Je n’irai pas en classe de neige, Hurtubise HMH, 2011. Un Avion dans la

matin l’avait intrigué. Quand il entendit Raimond battre le rappel sur la Grand-Rue toute proche, il prit sa canne et se dirigea vers la barbacane. Le bedeau s’assura d’avoir réuni tous les habitants du Barri, puis il fit son annonce. Desbiau apprit ainsi la découverte du cadavre et ce que l’on comptait en faire ainsi que l’appel des membres du conseil à toute personne ayant assisté à un événement inusité. Raimond avait fini. Il s’éloigna, laissant les gens commenter ce qu’ils venaient

auteure Page de titre Page de Copyright NOTICE HISTORIQUE AVERTISSEMENT PLAN DE MINERVE ET DE SES ENVIRONS PERSONNAGES PREMIÈRE PARTIE CHAPITRE PREMIER CHAPITRE II CHAPITRE III DEUXIÈME PARTIE CHAPITRE PREMIER CHAPITRE II CHAPITRE III CHAPITRE IV REMERCIEMENTS NOTICE HISTORIQUE Dans le courant du XIIe siècle, des hérétiques, que l’Église de Rome appelle cathares, et qui se nomment eux-mêmes bons chrétiens ou vrais chrétiens, propagent leur foi en Languedoc. À l’encontre de nombreux membres du

répondit-elle fièrement. Barthès, tout à l’excitation d’apprendre ce qu’il désespérait de découvrir, oublia le lit, le coffre et même le corps voluptueux de Gaillarde. — Vraiment? dit-il. Donne-moi leurs noms ! Gaillarde ne se fit pas prier et répondit sans hésitation: — Chauvès, le consul ; Minot, le meunier ; les frères Lefèvre, le tonnelier et le forgeron ; Delbosc, le marchand et Prades, le vigneron. Barthès remarqua qu’elle lui récitait sa liste avec une jubilation qu’elle ne parvenait

Hébété, il se tourna vers Prades qui était à côté de lui et balbutia : — Qu’est-ce que je vais devenir? Trempé de sueur, Mignard exsudait l’odeur âcre de la peur, et Prades, le voyant complètement affolé, craignit qu’il ne répète à haute voix son aveu de culpabilité. S’il était pris, il s’empresserait de dévoiler l’identité de celui qui avait accueilli les parfaits sur le causse en espérant obtenir ainsi l’indulgence de ses juges. Prades eut fugitivement la vision du bûcher qui l’attendait.

Download sample

Download