Les Corps Conducteurs (French Edition)

Les Corps Conducteurs (French Edition)

Claude Simon

Language: French

Pages: 0

ISBN: 2707303550

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Les Liaisons dangereuses

Are You Sitting Down?

Hamlet (The Arden Shakespeare, Third Series)

Plays 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

droite étendue, la jambe gauche à demi repliée sous lui, essaie désespérément, les deux bras tendus, de se redresser au-dessus de la masse grisâtre dont le niveau s’élève par d’imperceptibles à-coups, comme progresse une tache de soleil, c’est-à-dire avec la même persévérante et sournoise traîtrise : apparemment immobile lorsqu’on la regarde, puis, profitant de ce que l’œil lassé s’en détourne pour avancer brusquement, et s’immobilisant de nouveau au premier regard. Dans l’écouteur du téléphone

manches de chemise. Le plus proche de lui porte un gilet de tricot bleu orné sur le devant de deux bandes jaunes. Les principaux habitants de la forêt tropicale sont les oiseaux : de l’oiseau-cloche qui, imitant le bruit d’une cloche, rend l’homme égaré fou, à l’uruparu qui possède le plus beau chant du monde. Le vrai danger de la forêt, ce sont les insectes et la solitude. En se penchant un peu en avant il peut voir les profils alignés des délégués assis le long de l’immense table recouverte

rencontrer presque à l’extrémité de l’immense table, où dépassent seulement la tête et les épaules du président, comme ces bustes élevés à la mémoire d’hommes illustres, pourvus d’un faux col, d’une cravate et d’une veste de bronze aux bras coupés. De temps à autre cependant sa main claire émerge de sous la table pour tourner un feuillet du document qu’il est en train de lire, puis disparaît à nouveau. Les délégués suivent la lecture sur les doubles ronéotés qui se trouvent devant eux. Parfois

parole après avoir terminé la lecture du projet de résolution soumis aux délégués. Incliné vers le microphone, son profil massif saille en avant de la rangée des têtes qui s’alignent du même côté de la table jusqu’au petit président. Les cheveux rejetés et plaqués en arrière, le nez droit, le menton légèrement empâté, il ressemble à l’un de ces bustes de sénateurs romains dont il paraît, à travers les proconsuls d’Ibérie et les générations de gouverneurs espagnols, avoir hérité la solennelle et

assises ou demi-couchées tiennent leurs cuisses remontées, les genoux touchant presque les épaules. Les positions disgracieuses et inconfortables (repoussées par les oreillers, des têtes touchent du menton le sternum ou bien, pour permettre de regarder en arrière, les cous se tordent avec effort) crispent un peu les visages, font saillir des doubles mentons ou les plis du cou en spirales. Le peu que l’on peut voir du décor sur les couvertures dont les corps occupent presque la totalité évoque

Download sample

Download