Les Jardins d'Auralie

Les Jardins d'Auralie

Maryse Rouy

Language: French

Pages: 169

ISBN: 2764415958

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Inspirée d’un fait vécu, Maryse Rouy nous raconte ici l’histoire d’une jeune femme mûe par l’ardent désir de devenir médecin en France… au XIIIe siècle. Ce roman raconte donc un combat mené pour défier l’ordre établi et souligne l’étroitesse d’esprit de certains hommes confrontés à la nouveauté.

Avec la même verve habile qui a fait le succès de ses précédentes publications, Maryse Rouy nous offre un roman aux multiples rebondissements. Dans un cadre historique savamment reconstitué, le personnage d’Auralie sera à la fois confronté au caractère rationnel de la science et à l’aspect insaisissable de l’amour.

Sous le tutorat d’Esquieu, la jeune Auralie apprend tout ce qu’il y a à savoir sur la médecine mais, pour exercer la profession au grand jour, il lui faut les diplômes nécessaires. Voilà comment les ennuis commencent pour elle. Bien des obstacles se posent sur son chemin. Il y aura la jalousie des uns et la défense obstinée des principes en vogue à cette époque chez les autres. Bousculer les conventions dérange et c’est pourquoi elle devra même éventer un complot d’assassinat fomenté contre elle. Heureusement que son amour du métier sera soutenu par l’amour de Thibault…

Garbo Laughs

Le Totem des Baranda

Caught

Garbo Laughs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vainqueur. Les yeux plantés dans ceux de son adversaire, il déclara : — Ces cours, nous ne savons pas si elle est capable de les suivre. Les garçons nous viennent d’écoles cathédrales et leurs maîtres garantissent leur savoir. Le cas qui nous occupe est différent, car il s’agit d’une jeune fille ayant étudié avec son oncle. Comment être sûrs qu’elle a le même niveau que les jeunes gens? Imaginez que nous l’acceptions et qu’elle soit inapte : nous serions ridicules. Les visages de Chauliac et de

le corps et qu’elle en garderait un souvenir impérissable. Thibaut et Bernard les suivaient, mais que pourraient-ils faire contre un groupe aussi nombreux? À un moment, elle se retourna et ne les vit plus. Sa peur augmenta encore. L’un d’eux lui glissa à l’oreille : — Où sont tes chevaliers servants? J’ai beau chercher, je ne les vois pas. Un autre confirma: — Personne ne peut plus rien pour toi. Tu nous appartiens. La menace se précisa. — Quand on va te laisser, ta propre mère ne te

l’autre, celui qui allait disparaître. Nous sommes dans la main de Dieu, se dit-elle dans un transport de foi et de gratitude. Il est dans l’ordre des choses que je ne sache pas guérir ceux qu’Il a décidé de rappeler à Lui. Quand elle déboucha sur la place aux Changes, elle dut se faufiler entre les comptoirs des marchands venus de tous les rivages de la Méditerranée. D’ordinaire, elle flânait pour le plaisir de sentir les épices, de toucher un tissu précieux, d’admirer un objet étrange. Elle

l’obtention du diplôme est une chose qu’elle vous doit. D’ici là, elle aura peut-être changé d’avis. Esquieu quitta Maguelone rasséréné. Le père Baptiste était de bon conseil : il avait bien fait de le consulter. De retour rue du Poids du Roi, il demanda à Auralie de lui expliquer ce qui se passait. — Rien, répondit-elle d’une voix éteinte, il ne se passe rien justement. Maître Debatz ne me parle pas, les autres élèves ne me parlent pas et ailleurs non plus, personne ne me parle. Je suis

pour son oncle une bonne élève, il avait voulu lui faire interrompre l’apprentissage avec la matrone. Il s’était heurté à son refus. Cette enfant, toujours si obéissante, avait dit non. Simplement et fermement. Il avait balancé à user de son autorité, mais y avait finalement renoncé. Elle prouvait ainsi sa force de caractère, son courage et sa volonté d’aller jusqu’au bout de ce qu’elle avait commencé. C’était prometteur. À la place, il avait négocié. Elle partagerait son temps entre ses deux

Download sample

Download