Un petit pas pour l'homme

Un petit pas pour l'homme

Language: French

Pages: 0

ISBN: 2764403259

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


À 20 ans, il n'y a rien de plus cool que d'être gérant d'une boutique de disques. À 30 ans, c'est autre chose. Sans fric, sans amour, sans projet, Daniel a la désagréable impression de ne pas être adulte... Ainsi commence la grande quête philosophique d'un mâle déglingué. Et en rut. On abandonne souvent pour les mêmes raisons qu'on a aimé. Alors qu'Untel se pavanait en disant : " Elle et moi, on pense pareil ", on l'entend maintenant déclarer : " Elle n'avait pas d'opinions. " Unetelle affirmait: " On s'apporte beaucoup parce qu'on est différents " ; elle dit maintenant : " Nous n'avions aucun point commun. " Le " elle est si ingénue " devient " c'est une irresponsable ". Le " il est très mature " devient " il ne savait pas s'amuser ". Stéphane Dompierre

Conséquences lyriques

Lost in the Barrens

Gargoyles: Stories

Roughing It in the Bush

Un vent se lève qui éparpille

Belle journée pour tomber en amour...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

visage d’ange est là, debout devant moi. Elle porte un t-shirt vert armée de Massive Attack. Je vois son nombril. Je l’aime bien, son nombril. Elle me fixe d’un œil désapprobateur, un grand œil vert. — Euhhhhh Daniel ? — … (Regard d’un enfant dément, dérangé pendant qu’il jouait avec ses blocs de bois.) — J’ai été nous chercher de la bouffe à côté. Sandwich et café. Elle me tend un sac de papier. Je suis toujours à quatre pattes avec mon air de tout à l’heure, alors elle pose le sac en

n’ai pas sommeil. Mon regard se pose un peu partout dans l’appartement à la recherche d’un stimulus visuel. Rien d’intéressant. Jagger me chante No expectations. J’ouvre un bouquin au hasard, je lis quelques pages, éclairé par une faible lampe qui m’oblige à plisser les yeux. Et puis la fatigue s’installe. Je serais fou de ne pas en profiter, je balance le livre par terre et je ferme les yeux. Miracle, je m’endors. Qu’on me foute la paix. Je me réveille en sursaut, ça sonne à la porte. Assis

d’accord ? — Ça va être notre mascotte ! Marie-Andrée le regarde dans les yeux, elle semble déjà amoureuse. Enjouée, elle largue la moitié du contenant de bouffe dans l’eau, qui s’obscurcit rapidement. Ce désastre arrive beaucoup plus tôt que prévu, j’espérais maintenir le poisson en vie au moins une journée ou deux. Il va crever d’une indigestion dans les prochaines minutes. Et je mourrai ensuite, égorgé par mon ex. Je m’empresse de ramasser tout ce que je peux avec les mains et je le balance

la porte pour me retrouver dans le hall que mon fou rire éclate, incontrôlable. Je me réfugie aux toilettes et j’en profite pour pisser. Quelqu’un qui entrerait ici se demanderait assurément pourquoi je ricane, larmes aux yeux, en regardant mon pénis se vider dans l’urinoir. Je me lave les mains en reprenant mon souffle. Je retourne courageusement m’asseoir près de Nancy. Elle ne me demande même pas où j’étais, curieusement absorbée par le spectacle. La danseuse court maintenant d’un bout à

une vie, alors je reste là, silencieux au fond de mon nid. On me retrouvera congelé dans mille ans, � nos ancêtres étaient des imbéciles heureux », dira-t-on, avant de me disséquer pour le progrès de la science. Je me relève, finalement, déçu qu’elle ne m’ait pas rejoint dans mon abri. Nous retournons au chalet, en partie parce que nous avons faim, en partie parce que nous commençons à geler dans nos vêtements mouillés. Je ne sens plus mes jambes et j’ai les couilles ramassées sur elles-mêmes.

Download sample

Download